Connaissez-vous le cépage Noah ?

Connaissez-vous le cépage Noah ?

Un peu d’histoire et de culture cette semaine, puisqu’on vous parle d’un cépage que l’on a découvert il y a quelques jours… le cépage Noah. Mais le connaissez-vous ?

Commençons par le commencement…

Le cépage Noah, aussi écrit Noa, est un cépage hybride venant d’Amérique du Nord. Il s’agit d’un croisement entre deux vignes, Vitis riparia et Vitis labrusca. Il a été introduit en France pour servir de porte-greffe et lutter contre le terrible phylloxéra, un puceron qui a détruit plus de deux millions et demi d’hectares du vignoble français à la fin du XIXe siècle.

Mais ce n’est pas le plus intéressant !

Malgré ses forts rendements, le cépage Noah a été interdit en 1930 à cause du taux de méthanol contenu dans les vins qui en sont issus. Ces vins sont âpres et peu agréables au nez et en bouche. Mais ce n’est pas tout… le méthanol aurait pour effet de troubler durablement les humeurs. D’ailleurs, on raconte encore que les vins issus de Noah rendaient fou et aveugle !
En France, le cépage fut donc interdit dès le début 1935, ainsi que cinq autres cépages du même groupe : l’Othello, l’Isabelle, le Jacquez, le Clinton et l’Herbemont. Toutes ces vignes ont finalement été arrachées en 1960. Néanmoins, il faudra attendre 2008 pour que cette loi soit adoptée par le Conseil européen.

En tous cas, nous n'y avons jamais goûté...

Retour au blog